Paul Paillole, saint-cyrien de la promotion «Maroc et Syrie» a été affecté au SR/SCR du 2ebureau de l’état-major de l’armée en 1935. Trois ans plus tard, il était nommé chef […]
Invité chez Bernard Pivot en 1995, Paul Paillole apportait un éclairage peu connu sur le rôle des services spéciaux français durant la deuxième guerre mondiale.
Au cours du Congrès 1973 à Paris, les Anciens des Services Spéciaux membres de l’Amicale effectuent un ultime pèlerinage au 2 bis. Avenue de Tourville, pour les locaux du P.C. […]
CETTE SACRÉE VÉRITÉ… Soucieux de dissiper bien des malentendus, des confusions et des jugements sommaires, hâtifs et souvent partiaux formulés à propos de l’action clandestine menée par les services spéciaux […]
Paul Paillole : “La hiérarchie militaire de l’époque devait être responsable du travail des services spéciaux. Ils auraient avoir plus d’attention envers les services et plus d’efficacité vis à vis […]
Paillole révèle que François Poncet, alors ambassadeur à Berlin, écrivait des rapports en 1937 et 1938 pour magnifier les réalisations nazies en matière de jeunesse, de propagande, etc.. Le mal […]
Paul Paillole : “Il est dur d’être confronté au désastre de la France, d’être confronté à la panique de la population toute entière, dur d’assister à l’abdication des élites et […]
A sa sortie de Saint Cyr, Paul Paillole se présente au 2eme bureau et rencontre le Colonel Rivet qui deviendra le patron des services spéciaux durant toute la guerre.
Pendant dix ans, un Allemand dont le frère occupait les plus hautes fonctions dans l’armée du IIIe Reich a livré à la France, et à travers elle à la Pologne […]
Paul Paillole : “Quand vous n’allez pas dans le sens de ce que souhaite le commandement, vous êtes toujours sujet à caution”. Voir également : 1939-1940 : Le commandement militaire […]
Les grandes affaires