JUIN 1940-NOV 1942- Les Services de Contre – Espionnage du 5ème Bureau de l’Etat-Major l’Armée (ex 2ème bureau SR-SCR) officiellement dissous, avaient fait place au lendemain de l’armistice à une double organisation :- l’une officielle (Bureaux des Menées Anti-Nationales BMA) qui se substituait en quelque sorte aux BCR sur le plan régional.- l’autre clandestine (TR) dirigée par PAILLOLE (alias PERRIER).De même que dans la Métropole, l’ensemble des services spéciaux était centralisé à ROYAT sous l’autorité des Colonels RIVET et d’ALES, la totalité des services de C.E. de l’Afrique du Nord devait être sous les ordres du Colonel CHRETIEN à ALGER. Il dépendait lui-même des Services centraux métropolitains BMA et TR.

Recevoir les actualités par email