DEUVE Jean

HISTOIRE SECRETE DES STRATAGEMES DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE

Duperies, tromperies, intoxications, illusions de 1939 à 1945

NOUVEAU MONDE EDITIONS – 2008

De la Seconde Guerre mondiale, le grand public ne retient souvent que les plus grandes attaques ou campagnes des généraux. Pourtant, manoeuvres et engagements armés ne sont que la partie visible de l’affrontement.

Entre 1939 et 1945, les victoires sur les champs de bataille n’ont pu être remportées qu’au prix d’exceptionnelles opérations de renseignement et de stupéfiantes ruses de guerre.

Pour la première fois, ce livre révèle ces opérations de tromperie, qui ont eu une influence déterminante sur la conduite de la guerre. Qu’il s’agisse des Américains, Britanniques, Allemands, Russes ou Japonais, tous ont rivalisé d’imagination afin d’induire leurs adversaires en erreur.

Document à la fois passionnant et inédit, cet ouvrage retrace toutes les grandes opérations dites de « déception » de la Seconde Guerre mondiale et met en lumière ces incroyables mécanismes.

 
Autres commentaires
Récit historique des tromperies mises en oeuvre par les deux camps dans quelques-uns des épisodes de la Seconde Guerre mondiale révélant les recettes et la minutie des hommes ayant conçu ces opérations.
 
Table des matières
Avant-proposLes yeux et les oreilles des services alliés: Les services britanniques (M16, MIS, SOE, GCCS, NID, AI) – Les services français (SR, SCR, SR AIR, SRI, SR MARINE, BCRA, – Les services américains (OSS) – Les services allemands: Les radars – Le Forschungsamt – Le Reichssichereisthauptamt – La Gestapo L’Abwehr – Désinformation allemande contre la France (1939-1940) –La RAF trompe les bombardiers allemands (1939-1945) –L’opération allemande voyage d’automne contre la Grande-Bretagne (1940) –Les agents doubles ou retournés: Les agents de pénétration des services français – Le M15 : Security Service – Le Comité XX : les agents retournés – La London Controlling Section –Déception au Moyen-Orient (1940-1941): L’offensive italienne de 1940 – L’Afrika Korps – L’opération Battleaxe – La disparition port d’Alexandrie – L’opération Crusader (1941) – Les faux sous-marins – Déception à Malte L’invasion de l’URSS par les Allemands (1941)Déception dans les déserts de Lybie (1942): Victoire d’Alam Halfa – Victoire d’El-Alamein Déception en Birmanie (1942)La couverture de l’opération Torch (1942): La déception Overthrow – Les opération Solo I et Solo II – L’opération Quickfire – L’opération Sweater – La déception en Afrique du Nord – L’opération Kennecott – Les opérations Pender I et Pender II – La traversée de l’Atlantique Certitudes et incertitudes allemandes L’intoxication dans la bataille de Tunisie: la part des services français Barclay,couverture de l’invasion de la Sicile: La virtuelle XIIe armée britannique – La déception diplomatique La Force A et les agents français – Le réseau Gilbert – L’opération Mincemeat – Remue-ménage en Grèce et dans les Balkans – Les résultats de l’intoxication – La traversée du détroit de Messine –La déception Cockade (1943): Opération « Tindall » – Opé…

Recevoir les actualités par email